Réhabilitation d’une maison pierre et mâchefer à Urt (64)

La mission de P-tréma est double :

  • Energétique : Aide à la décision sur les choix énergétiques et dimensionnement (poêle à bois, capteurs solaires).
  • Matériaux : Etude de la migration d’humidité dans les différentes parois (pierre calcaire, mâchefer)

Etude de la perspirance des parois

Des murs chargés d’humidité doivent impérativement être séchés et ce, avant toute réfection. Particulièrement nocive dans le bâti ancien, l’humidité peut impacter la résistance structurelle des murs, permet le développement de nuisances qui dégradent l’air intérieur et refroidit l’air intérieur par évaporation. Si la paroi est refaite voire isolée sans traitement en profondeur, le problème est masqué et s’aggrave.

Dans le cadre du projet, l’enjeu final est d’augmenter l’isolation thermique de la maison tout en tenant compte de la perspirance des matériaux, dans le climat particulièrement humide du Pays Basque. En particulier :

  • La maison se trouve dans une pente qui reçoit beaucoup d’eau, du fait notamment de l’imperméabilisation grandissante des sols de la commune (bétonnage des routes et autres sources d’artificialisation) ;
  • Les murs avaient reçu un enduit ciment extérieur ;
  • Des parties de la maison ont été construites à des dates diverses, la composition des parois varie. Quelques parois sont en mâchefer, pierre particulièrement poreuse et donc sensible à la condensation ;
  • Souhait du maître d’ouvrage d’utiliser principalement des matériaux biosourcés et peu industriels.
Amélioration hygrométrique du bâti ancien, illustration Maisons Paysannes de France

Au final la solution trouvée est la suivante :

  • Avant tout, gestion des sources d’humidité : mise en œuvre de caniveaux, drainage, protection contre la pluie battante
  • Faire respirer la paroi côté extérieur et intérieur en enlevant les enduits bloquant la migration de vapeur d’eau et en mettant en oeuvre des enduits perspirants (en respectant le sens de migration de la vapeur d’eau)
  • Le choix d’une isolation mixte par l’intérieur et l’extérieur permet de se passer de frein-vapeur
  • Si choix d’une isolation par l’intérieur (économie, temps de travaux, esthétique), mise en œuvre d’un frein-vapeur à Sd variable ; Attention à porter sur la pose continue de la continuité de la membrane
Simulation du comportement hygrométrique de la paroi, sur le site Ubakus

Publié par heloisepe

Gérante de P-tréma. Ingénieure en performance énergétique, matériaux & qualité environnementale du patrimoine bâti. Et aussi : cycliste, chanteuse et composteuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :